Microsoft NTFS for Mac Screenshot
Article
0 comment

(English) How to both WRITE to and read from PC [NTFS] Drives on macOS

Désolé, cet article est actuellement seulement disponible en Anglais Américain. Sa traduction en Français est cependant en cours. Veuillez revenir à cette page bientôt! Pour le confort de l’utilisateur, le contenu est affiché ci-dessous dans une autre langue. Vous pouvez cliquer le lien pour changer de langue active.

Désolé, cet article est actuellement seulement disponible en Anglais Américain. Sa traduction en Français est cependant en cours. Veuillez revenir à cette page bientôt! Pour le confort de l’utilisateur, le contenu est affiché ci-dessous dans une autre langue. Vous pouvez cliquer le lien pour changer de langue active.

A file system is the component that allows an OS (operating system) read from and write to files on your devices storage. Every OS has its own file system, some of which are more compatible across platforms than others. For example, Mac computers used exclusively HFS+, while the current versions of Windows uses NTFS (New Technology File System). When you connect a storage device formatted in NTFS to a Mac, it is recognized and read alright, but you can’t modify it by any CRUD operation i.e. Create, Read, Update, Delete any files on it  – unless you have some 3rd party add-ons installed and configured, and you can learn about them in this article to ultimately enable Mac to write onto NTFS drives.

Although the inability to write to NTFS on the Mac might become quite an issue for Mac newbies, be them first-time computer users or switchers from PC, the solution which is was invented as early 2000s, has evolved over the years as macOS (X) has been updated. The Mac operating system formerly called OS X – last year renamed macOS – can always read & write to PC disks and hard drive volumes formatted in FAT32 – a format which is not quite used any more due to its limitations of 4 GB maximum file size and 2 TB for maximum storage volume, whereas NTFS, free of these limitations, is readable not just by Macs since day 1, but by almost all non Windows-PC systems as well. However NTFS is not writable by default outside Windows due to a restriction brought on by Microsoft. As mentioned, there already are a few 3rd party solutions and workarounds to remove this restriction.

With the release of macOS High Sierra which introduced Apple’s new file system called APFS to be used by newer SSD-based Macs replacing the legacy HFS+, bringing on the ability to write to NTFS formatted volumes has become a little more complicated. Since my article titled Ability to write to NTFS volumes on the Mac published back in 2008 has become fairly obsolete so that the suggested workaround(s) in it are now very difficult if not impossible to apply, in this new, 2018 article, I’ll be explaining some of the best solutions for the need to write to PC volumes a.k.a. NTFS drives as an assertive old-timer. I’ve been using Apple computers since 1985 and have been doing computing cross-platform computing since 1993, and have been using Bootcamp since the year it came out and cross-platform working is at the heart of most of my digital activity.

Read on to find out about free and paid solutions to be able to write to NTFS disks and other storage devices mounted on the Mac.[Read more]

iWork
Article
0 comment

(English) iWork in iCloud – Free Web-based Productivity Suite from Apple

Désolé, cet article est actuellement seulement disponible en Anglais Américain. Sa traduction en Français est cependant en cours. Veuillez revenir à cette page bientôt! Pour le confort de l’utilisateur, le contenu est affiché ci-dessous dans une autre langue. Vous pouvez cliquer le lien pour changer de langue active.

Désolé, cet article est actuellement seulement disponible en Anglais Américain. Sa traduction en Français est cependant en cours. Veuillez revenir à cette page bientôt! Pour le confort de l’utilisateur, le contenu est affiché ci-dessous dans une autre langue. Vous pouvez cliquer le lien pour changer de langue active.

iWork from Apple

Although we do not hear the name “iWork” pronounced anywhere any more, it was the name for the trilogy of the full-blown productivity suite from Apple featuring word processing, spreadsheet and presentation applications alternative to Microsoft Office. The “hard-client” version of these applications – namely “Pages“, the word processing app, “Numbers” the spreadsheet app, and “Keynote“, the presentation app – are usually available for free exclusively to Apple customers who purchased at least one of Apple hardware product such as a Mac computer or an iOS-based smart device such as an iPhone or iPad or at what I would call a reasonable price to be purchased separately by old-timers and early-adopters like myself.

iWorkHowever, Apple has also made web versions of these applications back in 2011. As of 2012, the software set was free to any purchaser of a new Apple product – a perpetual license is automatically granted to the associated Apple ID of such a customer so that they can download them for any of their Apple devices from Apple’s App Store.

Very few people know that the web application version of Pages, Numbers, and Keynote are actually free for everyone who just signs up to obtain a free Apple ID and get access to iCloud.com (which is also for free) via this Apple ID even if they didn’t (and won’t) purchase anything from Apple. And because the iCloud versions of these applications simply run inside a web browser, you do not necessarily need a Mac or an Apple smart device to use them.

PagesAs mentioned above, the alternative “Office” productivity suite consists of “Pages” the word processor which is pretty much compatible back and forth with the files created with Microsoft Word, “Numbers” the spreadsheet Numbers iconsolution with artistic style so that aside from creating and working with traditional spreadsheets, you can also create ones which look like product brochures with stylish tables and formatting with an impressive (but not extreme) compatibility with Excel, and the last but not least is the “Keynote” application which is a presentation application that works the “Apple way”. These three applications can import and export most MS Office files (except those loaded with VBScript macros), and they are even capable of producing PDF outputs. With Pages, it is even possible to export your document as an ePub file – great news for self-publishing book authors!

Apple Keynote iconTo use these applications, all you need is a browser and an “Apple ID”. Very few users know that on any computer, be it a Mac, Windows PC or Linux/UNIX machine – especially one freshly set up with any applications not yet installed except a default web browser coming along out-of-the-box, one can just log in to www.icloud.com and start working on .doc(x), .xls(x) and .ppt(x) files (or create them from scratch), share them by e-mail (with no e-mail client set up on that very computer) and even export them as PDFs – all just using a compatible browser.

Pages on iCloud screenshot

Exporting a newsletter from Pages word processor running in a web browser connected to iCloud.com

At the time of this writing when Safari 10.1 is a month old since its release, iWork page on Apple’s web site acknowledged that iWork for iCloud works with Safari 6.0.3 or later, Chrome 27.0.1 or later, and Internet Explorer 10.0.9 or later. Although a recent version of Firefox should do fine as well, Apple does not seem to officially support Firefox, neither guarantees iCloud will work fine on it.

Article
0 comment

Comment convertir des images disques en format .daa

Désolé, cet article est actuellement seulement disponible en Anglais Américain. Sa traduction en Français est cependant en cours. Veuillez revenir à cette page bientôt! Pour le confort de l’utilisateur, le contenu est affiché ci-dessous dans une autre langue. Vous pouvez cliquer le lien pour changer de langue active.

.DAA to .ISO ConverterIf you ever run into a disk image in .daa format, and you need to access its contents on Mac OS X, DAA Converter for Mac OS X is what you need.

DAA Converter for Mac OS X is a free utility for converting DAA & GBI disk images to ISO format so they can be accessed on your Mac.

DAA Converter is a native GUI application which wraps the command-line tool, DAA2ISO / GBI 2 ISO, by Luigi Auriemma.
It runs on Mac OS X 10.3 Panther or later. I have tested it on Mac OS X Leopard which works just fine on 10.5, too.

Just drag the icon of any .daa or .gib disk image onto the application’s icon, and the conversion process will instantly take place – an .iso version of the disk image will be instantly created on the same directory as the source image file.

You can download DAA Converter for Mac OS X (126 téléchargements)  here or visit the downloads page.

Article
0 comment

Comment ouvrir facilement des images disques UIF et les convertir en format .iso sur le Mac

Désolé, cet article est actuellement seulement disponible en Anglais Américain et Turc. Sa traduction en Français est cependant en cours. Veuillez revenir à cette page bientôt! Pour le confort de l’utilisateur, le contenu est affiché ci-dessous dans la langue par défaut du site. Vous pouvez cliquer l’un des liens pour changer la langue du site en une autre langue disponible.

UIF2ISO MacPopular among Windows PC users .Uif is an alternative disk image format to others like .iso.img and .bin-.cue couples.

You can open and convert UIF disk images on Mac OS X using one of the following disk image utilities:

  1. Uif2iso which is a cross-platform command-line tool developed by Luigi Auriemma.
  2. Uif2iso4mac a GUI application by Torsten Curdt . Uif2iso4mac is built upon  Luigi Auriemma’s uif2iso command line utility with a Mac graphic user interface adding basic functionalities of a real Mac app like drag-and-drop and a menu bar i.e. choosing an image using the File > Open menu.

[Read more]

Article
2 comments

Téléchargement de Google Chrome pour Mac (beta) ici

Une version “beta” de Google Chrome pour le Mac, la nouvelle navigateur populaire de Google,  avait été mis à-disposition des Internauts. Néanmoins ce téléchargement n’était plus  accessible par la recherche avec Google lui-même.

Google Chrome for Mac Download Page at Google
Hereusement j’avais téléchargé Ia version “beta” autrefois et je suis en train de l’utiliser déjà.

Vous pouvez le télécharger ici en cliquant sur le lien ci-dessous et commencer votre propre expérience de Google Chrome sur votre Mac :

Télécharger Google Chrome for Mac (offline installer) (602 téléchargements) pour Mac OS X (censément pour Intel seulement)

Google Chrome a été réalisé grâce aux Chromium et certains d’autres projets source-ouverts.

Article
1 comment

Silverlight pour iPhone au lieu de Flash?

Adobe Flash n’est pas supporté sur iPhone comme un “plug-in” Safari, car son architecture technique ne respect pas le règlement d’Apple qui vise les applications “3rd party” ne sont pas permis d’installer de logiciels sur iPhone. Tout installation/dèsinstallation sur iPhone OS doit se faire chez App Store.

Betanews.comsignale que Microsoft a fonctionné avec Apple pour couler le vidéo à un iPhone d’un serveur d’une plate-forme basée sur Silverlight, sur une note spéciale par Brian Goldfarb gestionnaire d’expérience de l’utilisateur Microsoft.

“La promesse de Silverlight est que c’est une solution “cross-platform” & “cross-browser” c-à-d il fonctionne dans la même façon sur Mac qu’il fait sur Windows,”

Goldfarb disait.
L’argument que iPhone supporte Silverlight était né dans un événement de démonstration où un vidéo H.264 a été lu sur un iPhone utilisant le vidéo de Silverlight de Microsoft coulant sans fil.

Bien qu’ayant Microsoft couliez sur l’iPhone suggère à première vue que Silverlight pourrait être une alternative à Flash sur l’iPhone, ceci semble n’avoir rien à faire avec un “plug-in” qui marche “client-side” – grâce à la balise <VIDEO> introduit en HTML 5 qui est supporté déjà par Safari (y compris par Safari d’ iPhone) même des vidéos de YouTube peuvent être coulés sur l’iPhone dans cette manière.

Merci, Brian Goldfarb, pour votre jeu des mots pour publiciser Silverlight et entraîner la confusion, et admettre qu’à Microsoft, vous travaillez avec Apple.

Article
11 comments

Utiliser Hotmail avec Microsoft Entourage ou Apple Mail

entourage

L’article suivant qui décrit comment l’installation de Windows Live Hotmail sur votre Mac, Microsoft Entourage l’appli de messagerie coté client, a été prise à partir d’une page Web sur le site Web de Microsoft. La méthode décrite peut également être appliquée à Mail.app d’Apple pour l’utilisation de Hotmail dans Mail sur Mac OS X (testé uniquement sur Leopard à la date de cette écriture). Sinon, vous pouvez télécharger et exécuter une petite application utilitaire appelé Mail Setup (Configuration de la messagerie) qui est censé fonctionner aussi bien sur PPC et Mac Intel – Ce programme peut paramétrer des comptes e-mail majeurs pour vous, y compris mais non limité à MSN Hotmail, Yahoo! Mail, AOL / AIM Mail, Gmail, etc

Windows Live Hotmail

Comptes Windows Live Hotmail, y compris les comptes gratuits, peuvent désormais être paramétrés dans Microsoft Entourage comme POPA qui est un type commun sur Internet, de compte de messagerie. Windows Live Hotmail et Yahoo! Mail par exemple. Après avoir ajouté un compte POP à Entourage, les messages provenant du compte d’apparaître dans la liste des dossiers sous sur le Poste de Travail.

Important

Tous les comptes Windows Live Hotmail doit être paramétrés dans Entourage comme POPA type commun sur Internet, de compte de messagerie. Les exemples sont Windows Live Hotmail et Yahoo! Mail. Après avoir ajouté un compte POP à Entourage, les messages provenant du compte d’apparaître dans la liste des dossiers sous sur mon ordinateur. Pour le paramétrage d’un compte, suivez toutes les instructions dans les sections suivantes (vous ne pouvez pas utiliser l’Assistant Configuration du compte Entourage pour Hotmail).

[Read more]

Article
0 comment

5 Applications pour Lire les fichiers CHM sur Mac

Désolé, cet article est actuellement seulement disponible en Anglais Américain et Turc. Sa traduction en Français est cependant en cours. Veuillez revenir à cette page bientôt! Pour le confort de l’utilisateur, le contenu est affiché ci-dessous dans la langue par défaut du site. Vous pouvez cliquer l’un des liens pour changer la langue du site en une autre langue disponible.

CHM stands for Compiled HTML, and it’s used by Microsoft Windows for help files, documentation, magazines and eBooks.
There are a lot of eBooks – some Mac-related – in .chm format while Mac OS X does not come with any built-in .chm viewer.

There are some 3rd party CHM file viewers for the Mac, though, and some of them are absolutely free:
[Read more]

Article
9 comments

Tout au sujet de VNC

Vnc_logo

Qu’est-ce que VNC?

VNC est un acronyme pour le «Virtual Network Computing» c’est-à-dire informatique réseau virtuel et c’est un système de partage de bureau avec une interface utilisateur graphique qui vous permettez de vous connecter à et contrôler un ordinateur à distance au-dessus d’un réseau ou de l’Internet. Grâce au protocole de RFB (mémoire tampon à distance visuel) qu’il utilise, les applications de VNC envoient les événements de clavier et de souris à un ordinateur à distance sur le réseau (ou l’Internet) dont l’écran est partagé, et il transmet par relais les mises à jour en retour.

RFB (FrameBuffer à distance) est un protocole simple et depuis fonctionne au niveau de framebuffer, il peut être utilisé sur tous les systèmes d’exploitation avec un GUI comprenant Windows, Macintosh (Mac OS X) et Linux. Bien que RFB commenca en tant qu’un protocole très simple employé par VNC et ses dérivés, il a été amélioré afin de supporter le partage de fichiers, le compactage avancé et les techniques de sécurité dans son cycle de développement.

Pourquoi VNC est utilisé et comment

Avec VNC vous pouvez afficher l’écran d’un ordinateur à distance sur votre propre ordinateur dans une fenêtre ou en mode pleine page, et en utilisant votre propres clavier et souris sur cet écran, vous pouvez contrôler cet ordinateur à distance comme si vous vous êtes assis devant lui. Toutes les actions prises sur la vue du bureau à distance sur votre ordinateur sont exécutées réellement sur l’ordinateur distant lui-même.

[Read more]

Article
2 comments

Lire DivX et n’importe quel type de Vidéo sur votre Mac

Cette page comporte tout le logiciel essentiel que vous devez installer sur votre Mac à vous permettre de jouer tous les formats principals de vidéo tels que DivX, XviD, Windows Media (wmv), mkv, flv, etc.

Les Composants Flip4Mac WMV pour QuickTime

Flip4Mac WMV ComponentsLes composants de Flip4Mac WMV permettent à vous d’importer, exporter et jouer des vidéos en format  Windows Media (wmv) et fichiers sonores (p.e. wma) sur votre Mac. Les “plug-in”s Flip4Mac WMV peuvent être utilisées avec la plupart des applications basées sur QuickTime, y compris le Lecteur de QuickTime (QuickTime Player), iMovie ’06, Final Cut Pro et plus.

Optimalisé pour le playback à haute définition

“Windows Media® Components for QuickTime” a été fortement optimalisé pour des ordinateurs PowerMac G4 et G5 également Macs Intel et supporte le playback des fichiers vidéos à haute définition de Windows Media.

Mettre à-jour aux fonctions avancées

Le Playback de Windows Media est gratuit. En achetant une mise à-jour directement de Flip4Mac, vous pouvez importer des fichiers de Windows Media pour édition et créer des fichiers de Windows Media pour la distribution. Pour en savoir plus, visitez le site web Flip4Mac.

Pré-requis techniques

  • Mac OS X version 10.3.9 ou superieure
  • QuickTime version 7.0 ou superieure (7.1.6 ou superieure conseillée)

Téléchargement: Windows Media Components for QuickTime by Flip4Mac (353 téléchargements)

Perian

PerianPerian est un “plugin”  “open-source” (source ouverte) qui permet le logiciel QuickTime de jouer des format vidéo nombreaux qui ne sont normalement pas (nativement) supporté par QuickTime sur Mac OS X. Il est principalement basé sur le projét FFmpeg comme il se sert de libavcodec et libavformat. Il se sert aussi de liba52 et libmatroska.
Perian aims at providing a single package to provide all your playback needs. It is a collection of QuickTime components incorporating several libraries:

  • libavcodec, from the ffmpeg project, along with code from the old FFusion component:
  • MS-MPEG4 v1 & v2
  • DivX
  • 3ivX
  • H.264
  • FLV1
  • FSV1
  • VP6
  • H263I
  • VP3
  • HuffYUV
  • ffvhuff
  • MPEG-1 & 2 video
  • FRAPS
  • Windows Media Audio v1 & v2
  • Flash ADPCM
  • Xiph Vorbis (in Matroska)
  • MPEG Layer II Audio
  • libavformat, from the ffmpeg project. along with AVIImporter.component:
  • AVI file format
  • FLV file format
  • libmatroska, along with matroska-qt.component:
  • MKV file format
  • Subtitle parsing
  • SSA
  • SRT
  • liba52, via A52Codec
  • AC3 audio

Téléchargement: Perian (266 téléchargements) VLC Media Player Box

VLC Media Player

VLC media player est un logiciel libre doté d’une multitude de fonctions relatives à la lecture de documents audiovisuels. Logiciel gratuit, unique et original, VLC media player est un véritable couteau suisse du multimedia, utilisable par tous grâce à une interface simple et facile.

Les possibilités et les avantages offerts par le logiciel libre VLC media player sont très nombreux. L’originalité du lecteur VLC peut se résumer par :

  • la lecture audio, video, TV, dans la plupart des formats connus (MPEG-4, Flash video (.flv), MPEG-2, H.264, DivX, MPEG-1, mp3, ogg, et AAC, ainsi que DVDs, Audio CDs VCDs)
  • le fonctionnement immédiat grâce à sa technologie de codecs intégrés
  • son adaptation à toutes les plateformes OS: Windows, Mac-OS, BeOs, Unix dont la plupart des distributions linux
  • des fonctions de serveur multimedia (streaming)

La version Mac OS X est téléchargeable par le lien suivant : VLC Media Player for Mac OS X (universal binary) (216 téléchargements) (28 MB)

Site web francophone du projét et téléchargements pour des autres plate-formes (systèmes d’exploitation) tels que Windows et Linux est accessible depuis ici. La version anglaise du site web est .

Article
14 comments

Pouvoir écrire sur les disques NTFS sur le Mac

MacFuse

Vous pouvez désormais avoir la capacité d’écrire sur / modifier les volumes NTFS dans Mac OS X grace à MacFUSE de Google Code et NTFS-3G de Erik Larsson. MacFUSE vous permet d’élargir les capacités actuels de gestion des fichiers de Mac OS X par l’intermédiaire des systèmes de fichiers «3rd-party». Comme un utilisateur normal, l’installation du progiciel de MacFUSE vous laissera utiliser n’importe quel système de fichiers 3rd-party écrit sur MacFUSE, tel que NTFS-3G d’Erik Larsson qui permet de lire non seulement des volumes de NTFS, mais aussi les écrire et modifier sur Mac OS X. Afin d’avoir la fonctionnalité MacFUSE et NTFS-3G doit respectivement être installé sur votre Mac (et que le système soit redémarré après chaque installation respective). Vous pouvez télécharger MacFUSE à partir de l’adresse suivante : https://code.google.com/p/macfuse/ ou bien la séction cross-platform utilities de OzarWEB downloads.

[Read more]